Kayo Yasuhara

Directrice artistique et fondatrice de Komachi Montréal

Kayo Yasuhara a étudié le théâtre à l’Université Tamagawa à Tokyo, au Japon. Elle a étudié les fascinants théâtres et arts de la scène japonaise que sont le Kyogen, le Kabuki, le Kodan, le Rakugo et le Taïko. Elle a étudié le Kyogen Izumi-ryu et le Noguchii taïso (une forme de gymnastique japonaise) avec M. Yukou Ishizuka, et les danses de Kabuki avec M. Isaburo Hanayagi. Elle a obtenu son baccalauréat en art dramatique en 1990. Dans les années 90, elle a participé à diverses pièces de théâtre, comédie, émissions de télévision. Elle a également joué dans un opéra durant ces temps. Le rôle qu’elle a interprété était en 1992, « Natsumi » de la pièce The Summer in Karafuto 1945 au théâtre Tsukiji Hongan-ji à Tokyo. Elle a aussi joué le rôle d’un samouraÏ « Natsunoshin », de la pièce Shimotsuki no Hoshi no shita de (Sous le ciel de novembre) au Studio Akashi à Tokyo.

Elle a ensuite pris des cours de chant populaire et de jazz avec Mlle. Linda Griffin, à Los Angeles.

Depuis 1996, elle interprète régulièrement des danses de style Kabuki (dont elle est la choréographe) en plus de chanter des chants traditionnels japonais à Montréal et au Québec lors d’évènements culturels liés au Japon. À partir de l’an 2000, elle est membre de l’ensemble montréalais de percussion japonaise Arashi Daïko, en plus de prendre des cours de chant avec M. Ivon Claude du Studio Orphée de Montréal. En été 2006, elle entreprend une formation en danse folklorique japonaise avec M. Shohei Kikuchi, président de l’association de danse traditionnelle japonaise « Manyoshu » provenant de la préfecture d’Akita, situé au nord du Japon. Au printemps de 2006, elle devient membre de l’Ensemble Matsu Také avec lequel elle danse, chante et joue de la percussion japonaise.

En 2007, elle fonde le groupe Yume Mirai avec des élèves, et participe à plusieurs festivals ensemble. En 2010, le groupe change de nom pour Komachi Montréal.

Depuis 2010, Kayo Yasuhara a joué dans plusieurs émissions de télévision et annonces pour télévision, ainsi que dans des productions web. Elle s’est aussi produite sur scène au Théâtre de 4’Sous avec Martin Léon lors du spectacle « Les Atomes ». (Par ailleurs, Martin a gagné le prix de Metteur en scène en 2013 au Gala de l’ADISQ).

Elle a aussi fait partie des performances avec le groupe de musique folklorique japonaise « Ten Ten », le spectacle « Odori to Ten » en 2009, « Odori ni Ten » en 2013, et un concert durant le TAIWAN FEST à Toronto en été 2015.

En mars 2016, elle a présenté 4 représentations du spectacle Okuni – Fondatrice du Kabuki qu’elle a créé et chorégraphié au studio 303 à Montréal.